12 livres à mettre dans votre valise cet été

Les vacances d’été approchent à grands pas ! C’est la période de l’année où l’on lit le plus, alors si vous êtes en panne d’idées, je vous propose une petite sélection de 12 livres qui me paraissent idéals pour des lectures d’été. J’y ai inclus quelques classiques, que voulez-vous, on ne se refait pas ! La plupart des romans ont déjà fait l’objet d’une chronique sur le blog, si vous voulez vous faire une idée plus précise. J’espère que vous trouverez votre bonheur dans cette petite liste !

 

aliceadamsUn été invincible – Alice Adams

Le roman s’ouvre sur la remise des diplômes de quatre amis. Il y a des amourettes dans l’air, mais aussi cet espoir de la jeunesse envers l’avenir, plein de promesses. Pour la première fois depuis le début de leurs études, ils vont devoir se séparer. Que va-t-il advenir de leurs liens ? Un beau roman sur l’amitié et sur la jeunesse, cette étape étourdissante où tout semble possible mais où tout peut également déraper. Certains vont réussir, d’autres se perdre un peu en route. Un roman léger mais qui traite de sujets universels avec tendresse. Les personnages, que l’on suit sur plusieurs années, n’en sont que plus attachants.

 

revesdegarçons

Rêves de garçons – Laura Kasischke 

N’importe quel roman de Laura Kasischke ferait l’affaire à vrai dire, elle a le chic pour vous transporter dans une atmosphère si particulière que vous ne pourrez plus les lâcher. Pour rester dans la thématique estivale, je vous conseillerais peut-être Rêves de garçons, l’histoire de trois jeunes filles, en vacances dans un camp d’été de pom-pom girls, qui décident de s’échapper pour quelques heures et de se rendre près d’un lac pour nager. En chemin, elles croisent deux garçons, et leur destin, à elles et à eux, va chavirer. Ça vous semble gentillet ? Détrompez-vous, Laura Kasischke a tôt fait de vous induire en erreur et de mettre en place une atmosphère beaucoup plus sombre jusqu’à la chute, cruelle.

Chronique détaillée de Rêves de garçons à retrouver ici

 

unmariageanglais4

Un mariage anglais – Claire Fuller

Le titre anglais, Swimming lessons, promet un livre parfait pour une lecture sur la plage ! C’est l’histoire d’un couple, raconté par Ingrid dans des lettres qu’elle adresse à son mari. Des lettres qu’il ne trouvera qu’après la disparition de sa femme, partie nager un matin pour ne jamais revenir, laissant un mari et deux filles. S’est-elle noyée ? S’est-elle enfuie ? Et si l’explication se trouvait dans cette correspondance à sens unique…? Alternant ces lettres qui racontent la réalité d’un mariage, et le huis-clos réunissant Gil et ses deux filles, le roman offre une réflexion sur le couple et la maternité, sur les concessions, les désillusions et les difficultés d’une femme qui aspirait à mieux. Magnifique !

Chronique détaillée d’Un mariage anglais à retrouver ici

 

bobinedefilbleu2

Une bobine de fil bleu – Anne Tyler

Anne Tyler nous invite chez une famille en apparence parfaite, et au fil de son récit pointe du doigt les aspérités, les non-dits, les secrets de famille, les petits ou grands désaccords sur lesquels on n’ose pas revenir. Trois époques, trois générations sur lesquelles la lumière va petit à petit se faire, dévoilant la réalité sous le vernis et les petits arrangements avec la vérité faits au nom de l’harmonie familiale. C’est un roman tendre sur une famille qui était somme toute heureuse, sur la nostalgie de la jeunesse et d’une époque révolue, un roman sur le temps qui passe, et les bilans que l’on fait en vieillissant.

Chronique détaillée d’Une bobine de fil bleu à retrouver ici

 

charmingbilly

Charming Billy – Alice McDermott

Le récit commence avec l’enterrement de Billy, où ses proches devisent sur la vie et les tourments du défunt. Billy nous est brossé à grands traits : profondément attachant mais ivrogne notoire, il a été dévasté par un épisode de sa jeunesse. Tout a commencé un été. Pour oublier les traumatismes de la guerre qui vient de prendre fin, Billy travaille, avec son cousin Dennis, à retaper une maison à Long Island, lorsqu’il rencontre Eva sur la plage. C’est le coup de foudre, il la demande en mariage avant qu’elle ne reparte en Irlande pour quelques mois. Elle ne reviendra jamais. Un roman bouleversant, empreint de nostalgie, sur les méandres de la vie et sur le destin.

Chronique détaillée de Charming Billy à retrouver ici

 

danslesanglesmorts2

Dans les angles morts – Elizabeth Brundage

Changement de registre pour un roman beaucoup plus sombre. C’est l’un de mes coups de coeur de cet hiver, si vous ne l’avez pas encore lu il est temps d’y remédier ! Catherine Clare a été assassinée, un jour de février 1979, chez elle, une ancienne ferme laitière dans laquelle les anciens propriétaires s’étaient suicidés, laissant trois orphelins, les frères Hale. Après ce début déroutant, s’ensuit une longue rétrospective de leurs histoires, du couple formé par Catherine et George, de leurs quelques mois dans cette maison, et on attend, le coeur battant, de savoir ce qui s’est véritablement passé. Un roman dense tant en texte qu’en émotions, multipliant les voix et la chronologie, remarquablement écrit et surtout extrêmement prenant !

Chronique complète de Dans les angles morts à retrouver ici

 

tendreestlanuit

Tendre est la nuit – Francis Scott Fitzgerald

Direction la Riviera ! Dans les années 1920, la jeune et impressionnable Rosemary Hoyt est fascinée par le couple charismatique formé par Dick et Nicole Diver. Très vite elle tombe amoureuse de Dick et se laisse entraîner dans leur monde de fêtes, d’alcool et de dépenses extravagantes. Entre la côte d’Azur, Paris et la Suisse, le récit nous plonge dans l’intimité d’un couple en apparence solide, l’histoire d’amour entre une jeune femme fragile et son psychiatre. Un roman largement autobiographique et profondément mélancolique sur la période désenchantée de l’après-guerre.

Chronique détaillée de Tendre est la nuit à retrouver ici

 

24hviedunefemme

Vingt-quatre heures de la vie d’une femme – Stefan Zweig

Le roman commence dans une pension sur la côte d’Azur, où un scandale vient d’éclater : une femme vient d’abandonner mari et enfants pour un homme qu’elle connaît à peine, incitant les pensionnaires de l’hôtel à deviser sur la réalité du coup de foudre et ses conséquences. Seul le narrateur semble défendre l’amoureuse, ce qui pousse une vieille dame à lui raconter sa propre histoire, un coup de foudre insensé pour un homme rencontré au Casino et dévoré par le démon du jeu. « Vingt-quatre heures tellement remplies par la tempête bouleversante des sentiments les plus étranges que mon âme en était brisée pour toujours. » Magnifique !

Chronique détaillée de Vingt-quatre heures de la vie d’une femme à retrouver ici

 

brooklynBrooklyn – Colm Tóibín

Je ne pouvais pas ne pas inclure mon auteur irlandais chouchou, Colm Tóibín ! Afin de trouver un emploi, Eilis est envoyée aux États-Unis, où un prêtre ami de la famille peut lui garantir un travail stable et un logement. Une gageure pour cette jeune fille habituée à son village irlandais natal. Propulsée dans le monde adulte, elle va traverser différentes phases, souffrant du mal du pays avant de trouver petit à petit ses marques. Elle va alors se sentir tiraillée entre ses racines dans son pays natal et ses nouvelles attaches dans son pays d’accueil. Un joli  roman sur l’exil et la quête d’identité, entre l’Irlande et l’Amérique des années 1950.

Chronique détaillée de Brooklyn à retrouver ici

 

maggieofarrell2

Assez de bleu dans le ciel – Maggie O’Farrell

Entre l’Irlande, Brooklyn, Paris, la Suède, et la Bolivie, l’histoire d’un couple original et tourmenté. Lui, américain, linguiste, brisé par un premier divorce et la perte de la garde de ses enfants, est parti en Irlande sur les traces des cendres de son grand-père. Elle est une célèbre actrice, fantasque, solaire, meurtrie, qui a décidé de disparaître avec son jeune fils du jour au lendemain, sans laisser de traces. Leurs blessures leur ont permis de se trouver, et de se construire une vie hors norme au fin fond du Donegal en Irlande. Pourtant, ce sont d’autres blessures qui vont malmener leur couple et introduire une distance qui n’existait pas jusqu’alors. Un roman profondément humain, et une sublime invitation au voyage.

Chronique détaillée d’Assez de bleu dans le ciel à retrouver ici

 

l'enfantdulac1

L’Enfant du lac – Kate Morton

Une saga familiale comme on aime à en lire l’été ! Et un décor de rêve : une magnifique demeure abandonnée dans la nature sauvage des Cornouailles. Juin 1933, Théo, un an, disparaît. Faute d’indices, l’affaire est classée et la maison quittée par ses occupants. Soixante-dix ans plus tard, une jeune inspectrice mise au repos forcé après une bavure, se prend de passion pour cette enquête. Quels lourds secrets cachent cette maison ? Alternant passé et présent, offrant une psychologie des personnages très fine, et multipliant les fausses pistes et les rebondissements, ce roman est un dépaysement parfait et une plongée fascinante dans les secrets d’une famille complexe.

Chronique détaillée de L’Enfant du lac à retrouver ici

 

verslephare

Vers le Phare – Virginia Woolf

Une journée d’été dans une maison de vacances des îles Hébrides, au large de l’Écosse. Une mère promet à son petit garçon qu’ils se rendront au phare le lendemain, promesse qui ne pourra être tenue que dix ans plus tard… Revisitant son enfance et donnant corps pour la première fois à ses parents, Virginia Woolf décortique l’âme de ses personnages, leurs espoirs, leurs frustrations, leurs désirs, à travers un flot de pensées ininterrompu. La narration, structurée par trois tableaux successifs, est merveilleusement servie par la poésie de sa plume. Virginia Woolf touche du doigt la vérité du coeur humain, et c’est magnifique.

Chronique détaillée de Vers le Phare à retrouver ici

Je vous souhaite de belles lectures !

signature4

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

3 commentaires sur “12 livres à mettre dans votre valise cet été

Laisser un commentaire