Livres et Parlotte #7 – Octobre 2019

Il est temps de lancer la septième édition des soirées « Livres et Parlotte » ! Merci à vous d’être toujours aussi enthousiastes, j’espère que ce nouveau thème vous plaira. Pour un rappel du concept et des modalités de ces soirées : rendez-vous sur cet article.

Le thème pour octobre 2019 est : « Les maisons hantées »

La soirée aura lieu le jeudi 24 octobre à 19h30 à Paris

Halloween approche et j’avais très envie de vous proposer un thème qui nous plonge dans cette ambiance si particulière, mystérieuse et légèrement angoissante. Demeures hantées et fantômes de tous acabits nous accompagneront donc pour cette soirée. J’ai essayé de mélanger les genres pour que la sélection soit un peu éclectique, même si je tiens toujours à conserver une part importante de romans classiques.

Afin d’illustrer ce thème j’ai donc sélectionné cinq romans, exclusivement des éditions poche pour qu’ils soient accessibles à tous.

Pour participer à la soirée, il faut dans un premier temps remplir un formulaire afin de s’inscrire et de voter pour l’un des cinq romans sélectionnés. Le roman qui aura remporté le plus de voix sera le livre retenu comme fil rouge de la soirée, celui qui aura été présumé lu par l’ensemble des participants. Ce vote est essentiellement destiné à s’assurer qu’au moins l’un des romans de la liste aura été lu par tout le monde. Néanmoins, l’idée de ces soirées est encore une fois d’échanger avant tout autour d’un thème, et les autres romans seront donc également abordés. Si vous avez l’occasion d’en lire d’autres, c’est mieux, cela rendra les échanges encore plus enrichissants !

Vous avez jusqu’au jeudi 3 octobre pour vous inscrire et voter, au moyen du formulaire indiqué en bas de la page. Toutes les infos pratiques s’y trouvent (sauf le lieu qui reste secret jusqu’au dernier moment…!).

Voici les 5 romans sélectionnés, dont je vous présente les résumés ci-dessous :

livresetparlotteoctobre2019

La maison aux sept pignons – Nathaniel Hawthorne

→ Ma chronique ici

Résumé : «Dans une de nos villes de la Nouvelle-Angleterre, le long d’une petite rue, se dresse une maison de bois toute délabrée, coiffée de sept pignons pointus tournés vers différents points de l’horizon, disposés tout autour d’une énorme cheminée… Cette vénérable demeure m’a toujours fait l’effet d’une physionomie humaine, portant non seulement les traces du soleil et du vent du dehors, mais aussi celles des longues années de vie mortelle dont toutes les vicissitudes se sont écoulées en elle.» La Maison aux sept pignons est l’histoire d’une maison maudite, hantée par un crime ancestral qui paralyse le temps, empoisonne les vivants et ensorcelle la mémoire…

Éditeur : Flammarion

Nombre de pages : 448

 

L’Indésirable – Sarah Waters

→ Ma chronique ici

Résumé : Depuis la Seconde Guerre mondiale, la demeure d’Hundreds Hall n’est plus que l’ombre d’elle-même : loin de sa splendeur passée, d’étranges événements se succèdent et distillent entre les murs un vent de terreur. Faraday, médecin de campagne, assiste la famille Ayres qui s’efforce de cacher la débâcle. À moins que le cœur du manoir ne soit rongé par un lugubre secret…

Éditeur : 10/18

Nombre de pages : 672

 

Le Tour d’écrou – Henry James

→ Ma chronique ici

Résumé : Le huis clos d’une vieille demeure dans la campagne anglaise. Les lumières et les ombres d’un été basculant vers l’automne. Dans le parc, quatre silhouettes – l’intendante de la maison, deux enfants nimbés de toute la grâce de l’innocence, l’institutrice à qui les a confiés un tuteur désinvolte et lointain. Quatre… ou six ? Que sont Quint et Miss Jessel ? Les fantômes de serviteurs dépravés qui veulent attirer dans leurs rets les chérubins envoûtés ? Ou les fantasmes d’une jeune fille aux rêveries nourries de romanesque désuet ?

Éditeur : Livre de Poche

Nombre de pages : 216

 

Le monde caché d’Axton House – Edgar Cantero

Résumé : Âgé d’une vingtaine d’années, A. vient d’hériter d’Axton House, un mystérieux domaine niché dans les bois de Point Bless, en Virginie. A. ignorait avoir un parent éloigné nommé Ambrose Wells qui vivait aux États-Unis, et savait encore moins que le pauvre homme s’est récemment défenestré le jour de son 50e anniversaire, tout comme l’avait fait son père, au même âge, trente ans plus tôt. Accompagné de Niamh, mystérieuse jeune femme qu’il présente comme sa garde du corps, A. va de surprise en surprise. Quel sens donner à ces suicides ? Où est passé le majordome qui s’est enfui le jour de la mort d’Ambrose Wells ? Prenant possession des lieux, Niamh et A. vont tenter de résoudre les nombreuses énigmes auxquelles ils sont confrontés. Quel mystère abrite le labyrinthe du jardin ? Que cachent les pièces secrètes d’Axton House ? Et que penser de cette rumeur qui voudrait qu’à chaque solstice d’hiver, sous le pâle halo lunaire, un mystérieux rassemblement s’y produise ?

Éditeur : 10/18

Nombre de pages : 504

 

La Maison hantée – Shirley Jackson

→ Ma chronique ici

Résumé : Construite par un riche industriel au XIXe siècle, Hill House est une monstruosité architecturale, labyrinthique et ténébreuse, qui n’est plus habitée par ses propriétaires. On la dit hantée. Fasciné par les phénomènes paranormaux, le docteur Montague veut mener une enquête et sélectionne des sujets susceptibles de réagir au surnaturel. C’est ainsi qu’Eleanor arrive à Hill House avec ses compagnons. L’expérience peut commencer. Mais derrière les murs biscornus, les fantômes de la maison veillent et les cauchemars se profilent…

Éditeur : Rivages Noir

Nombre de pages : 250

N.B.: Il y a des éditions brochées sur la photo mais les cinq livres existent bien en poche.

 

Les inscriptions sont à présent closes, et le livre qui a recueilli la majorité des votes est :

La Maison hantée, de Shirley Jackson

 

Pour celles et ceux qui ne peuvent/veulent pas se rendre à la soirée, n’hésitez pas à participer à la lecture commune sur les réseaux sociaux avec le hashtag #livresetparlotte !

signature4

Laisser un commentaire