Livres et Parlotte #2 – Mars 2019

Il est déjà l’heure de lancer la deuxième édition « Livres et Parlotte » ! Pour un rappel du concept et des modalités de ces soirées : rendez-vous sur cet article.

Le thème pour mars 2019 est : « Les secrets de famille ».

La soirée aura lieu le vendredi 22 mars à l’Hôtel littéraire Le Swann, en présence de la romancière Caroline Caugant 

Je suis fascinée par les secrets de famille qui, bien qu’occultés, peuvent marquer profondément des générations entières. J’aime la part de mystère que recèle ce sujet dense et complexe, ainsi que la psychologie fouillée des personnages dans les romans qu’il inspire. L’idée de ce thème m’est venue après la lecture du magnifique roman Les heures solaires (ma chronique ici) : trois générations de femmes, des secrets, une rivière, et une histoire qui semble vouée à se répéter… Caroline Caugant nous fera l’immense plaisir de nous accompagner durant cette soirée pour échanger autour de son roman et des secrets de famille dans la littérature.

Afin d’illustrer ce thème j’ai sélectionné cinq romans. Pour qu’ils soient accessibles à tous, ce sont exclusivement des éditions poche, et j’ai essayé autant que possible de privilégier la diversité, même si, comme vous le constaterez, ils appartiennent tous à la littérature anglo-saxonne.

Pour participer à la soirée, il faut dans un premier temps remplir un formulaire afin de s’inscrire et de voter pour l’un des cinq romans sélectionnés. Le roman qui aura remporté le plus de voix sera le livre retenu comme fil rouge de la soirée, celui qui aura été présumé lu par l’ensemble des participants. Ce vote est essentiellement destiné à s’assurer qu’au moins l’un des romans de la liste aura été lu par tout le monde. Néanmoins, l’idée de ces soirées est d’échanger avant tout autour d’un thème, et les autres romans seront donc également abordés. Si vous avez l’occasion de les lire, c’est mieux, cela rendra les échanges encore plus enrichissants !

Le formulaire pour s’inscrire et voter se trouve en bas de la page, et toutes les infos pratiques s’y trouvent (sauf le lieu qui reste secret jusqu’au dernier moment…!).

 

Voici les 5 romans sélectionnés, dont je vous présente les résumés ci-dessous :

Élégie pour un Américain – Siri Hustvedt

→ Ma chronique ici

Résumé : De retour à New York après l’enterrement de leur père, dans le Minnesota, Erik Davidsen, psychiatre divorcé, et sa soeur, Inga, veuve dévastée et récente d’un écrivain célèbre, découvrent la lettre qu’une femme a jadis adressée au disparu et par laquelle ils apprennent que leur père aurait naguère été impliqué dans une mort mystérieuse. Dès lors, dans une Amérique toujours traumatisée par les événements du 11 Septembre survenus quatre ans plus tôt, tous les personnages qui gravitent autour de la famille Davidsen vont, de proche en proche, être amenés à se confronter à la part la plus opaque de leur être.

Éditeur : Babel / Actes Sud

Nombre de pages : 416

 

Le treizième conte – Diane Setterfield

→ Ma chronique ici

Résumé : Vida Winter, auteur de best-sellers vivant à l’écart du monde, s’est inventé plusieurs vies à travers des histoires toutes plus étranges les unes que les autres et toutes sorties de son imagination. Aujourd’hui, âgée et malade, elle souhaite enfin lever le voile sur l’extraordinaire existence qui fut la sienne. Sa lettre à Margaret Lea est une injonction : elle l’invite à un voyage dans son passé, à la découverte de ses secrets. Margaret succombe à la séduction de Vida mais, en tant que biographe, elle doit traiter des faits, non de l’imaginaire. Et elle ne croit pas au récit de Vida.
Dès lors, les deux femmes vont confronter les fantômes qui hantent leur histoire pour enfin cerner leur propre vérité…

Éditeur : Pocket

Nombre de pages : 576

 

L’étrange disparition d’Esme Lennox – Maggie O’Farrell

→ Ma chronique ici

Résumé : Depuis soixante ans, le monde l’a oubliée et sa famille ne prononce plus son nom. Esme Lennox n’existe plus. Mais quand ferme l’asile où elle vivait recluse, la vieille femme réapparaît brusquement. Au bras de sa petite nièce, Esme découvre une Écosse moderne peuplée de fantômes… qui réveille, sous le silence des années, les secrets inavouables d’une vie volée.

Éditeur : 10/18

Nombre de pages : 232

 

La ferme du bout du monde – Sarah Vaughan

→ Ma chronique ici

Résumé : Cornouailles, une ferme isolée au sommet d’une falaise. Battus par les vents de la lande et les embruns, ses murs abritent depuis trois générations une famille… et ses secrets.1939. Will et Alice trouvent refuge auprès de Maggie, la fille du fermier. Ils vivent une enfance protégée des ravages de la guerre. Jusqu’à cet été 1943 qui bouleverse leur destin. Été 2014. La jeune Lucy, trompée par son mari, rejoint la ferme de sa grand-mère Maggie. Mais rien ne l’a préparée à ce qu’elle y découvrira. Deux étés, séparés par un drame inavouable. Peut-on tout réparer soixante-dix ans plus tard ?

Éditeur : Le Livre de Poche

Nombre de pages : 448

 

La pluie avant qu’elle tombe – Jonathan Coe

→ Ma chronique ici

Résumé : Rosamond vient de mourir, mais sa voix résonne encore, dans une confession enregistrée, adressée à la mystérieuse Imogen. S’appuyant sur vingt photos soigneusement choisies, elle laisse libre cours à ses souvenirs et raconte, des années quarante à aujourd’hui, l’histoire de trois générations de femmes, liées par le désir, l’enfance perdue et quelques lieux magiques. Et de son récit douloureux et intense naît une question, lancinante : y a-t-il une logique qui préside à ces existences?

Éditeur : Folio

Nombre de pages : 268

 

Les inscriptions sont à présent closes, et le livre qui a recueilli la majorité des votes est :

L’étrange disparition d’Esme Lennox, de Maggie O’Farrell

Pour celles et ceux qui ne peuvent/veulent pas se rendre à la soirée, n’hésitez pas à participer à la lecture commune sur les réseaux sociaux avec le hashtag #livresetparlotte !

À bientôt !

 

3 commentaires sur “Livres et Parlotte #2 – Mars 2019

  1. Ces ouvrages ont l’air intéressant, surtout La Ferme du bout du monde. En voyant le thème, j’ai tout de suite pensé au roman autobiographique « Un Secret » de Philippe Grimbert, vraiment génial !

Laisser un commentaire