Livres et Parlotte #8 – Novembre 2019

Il est temps de lancer la huitième édition des soirées « Livres et Parlotte » ! Merci à vous d’être toujours aussi enthousiastes, j’espère que ce nouveau thème vous plaira. Pour un rappel du concept et des modalités de ces soirées : rendez-vous sur cet article.

Vous avez jusqu’au samedi 1er novembre pour vous inscrire et voter, au moyen du formulaire indiqué en bas de la page. Toutes les infos pratiques s’y trouvent (sauf le lieu qui reste secret jusqu’au dernier moment…!).

Le thème pour novembre 2019 est : « New-York, New-York ! »

La soirée aura lieu le jeudi 21 novembre à 19h30 à Paris

Ce mois-ci je vous emmène à New-York, des paillettes aux ruelles sombres, des années 30 au monde contemporain, de Brooklyn à Manhattan ! Les représentations de cette ville culte sont immensément variées et en font parfois un personnage à part entière. Il y a bien sûr pléthore de romans sur ce thème et j’ai eu beaucoup de mal à faire ma sélection..! J’ai essayé comme d’habitude de varier les genres, toujours en ayant en tête les mêmes contraintes : des livres disponibles en format poche et que vous pouvez trouver facilement sans écumer internet.

Afin d’illustrer ce thème j’ai donc sélectionné cinq romans, dont je vous présente les résumés ci-dessous :

livresetparlottenovembre2019

Et que le vaste monde poursuive sa course folle – Colum McCann

Résumé : 7 août 1974, un funambule s’élance entre les Twin Towers, se jouant du vide. De cette apparition fugace, Colum McCann déroule le panorama d’un New York en pleine ébullition : grandes dames de Park Avenue, prostituées épuisées, curés égarés, junkies en cavale, mères pleurant la « sale guerre ». Une ronde de personnages dont les voix s’entremêlent comme autant de fils tendus sur la course du monde.

Éditeur : 10/18

Nombre de pages : 480

 

Trente ans et des poussières – Jay McInerney

Résumé : À peine trente ans et déjà mariés : Russell, éditeur, et Corrine, courtière en Bourse, n’ont pas de temps à perdre. Dans le New York des années 1980, seule compte la réussite. Et ils ont réussi un sans-faute. Séduisants, ambitieux, pas encore riches mais bien décidés à le devenir, ils vivent à cent à l’heure. Soudain, sans raison, tout se met à déraper…

Éditeur : Points

Nombre de pages : 576

 

Petit-déjeuner chez Tiffany – Truman Capote

Résumé : Holly Golightly adore traîner chez Tiffany, parce que tout y est beau. Holly au pas léger, gracile comme un songe, comme une Audrey Hepburn moulée dans une robe noire devenue légendaire, traverse l’existence telle un chat qui, n’ayant pas de nom, s’en invente un. De son passé de Lulamae, il lui reste pourtant quelque chose de plus profond que la frivolité qu’elle affiche avec impertinence, une absence de lest qui conduit à une existence de courants d’air. Jusqu’au jour où, des années après la disparition de la gosse, une photo vient raviver le souvenir de sa voix rauque et de sa silhouette de vent dans la mémoire du narrateur, qui lui fournira un hommage littéraire en guise de racines.

Éditeur : Folio

Nombre de pages : 192

 

Les règles du jeu – Amor Towles

Résumé : New York, 1938. Fille d’immigrés, dactylo dans un cabinet juridique, Katey s’est juré de rejoindre le gotha de Manhattan. Quand Eve et elle rencontrent Tinker, un banquier séduisant, la vie flambe. Mais l’amour, toujours à contretemps, s’en mêle… D’ambitions faussaires en vertige mélancolique, devenue patronne de presse, celle qui a compris « les règles du jeu » se souvient.

Éditeur : 10/18

Nombre de pages : 480

 

Chez les heureux du monde – Edith Wharton

Résumé : Un après-midi de septembre, à la gare de New York, Mr Selden rencontre par hasard Miss Lily Bart ; elle vient de manquer le train qui devait la conduire chez des amis. Elle accepte de venir prendre une tasse de thé chez l’avocat. C’est l’occasion pour lui de faire une cour discrète à cette jeune femme de vingt-neuf ans, orpheline charmante mais sans argent, qui aimerait faire un riche mariage. Mais, pour elle, ce moment passé seule à seul chez un célibataire est aussi la première entorse aux usages du monde. Évocation brillante de la haute société newyorkaise, où la richesse ne compte qu’affichée, Chez les heureux du monde fonde son intrigue sur le thème du mariage et de l’ascension sociale qu’il permet. Mais Lily Bart confond la vie et les fausses valeurs auxquelles elle sacrifie son âme…

Éditeur : Livre de Poche

Nombre de pages : 448

 

N.B.: Il y a des éditions brochées sur la photo mais les cinq livres existent bien en poche.

 

Pour participer à la soirée, il faut dans un premier temps remplir un formulaire afin de s’inscrire et de voter pour l’un des cinq romans sélectionnés. Le roman qui aura remporté le plus de voix sera le livre retenu comme fil rouge de la soirée, celui qui aura été présumé lu par l’ensemble des participants. Ce vote est essentiellement destiné à s’assurer qu’au moins l’un des romans de la liste aura été lu par tout le monde. Néanmoins, l’idée de ces soirées est encore une fois d’échanger avant tout autour d’un thème, et les autres romans seront donc également abordés. Si vous avez l’occasion d’en lire d’autres, c’est mieux, cela rendra les échanges encore plus enrichissants !

Pour vous inscrire à la soirée du 21 novembre rendez-vous sur ce formulaire ici.

Pour celles et ceux qui ne peuvent/veulent pas se rendre à la soirée, n’hésitez pas à participer à la lecture commune sur les réseaux sociaux avec le hashtag #livresetparlotte !

À bientôt !

signature4

Laisser un commentaire