Livres et Parlotte #12 – Septembre 2020

Je suis tellement heureuse de vous retrouver enfin pour une nouvelle édition des rencontres « Livres et Parlotte » ! Pour un rappel du concept et des modalités de ces soirées : rendez-vous sur cet article.

J’ai hésité sur l’avenir de ces rencontres cet été. Étant donné le contexte sanitaire actuel, les soirées étaient suspendues depuis mars, jusqu’à ce que la situation devienne un peu plus propice et que tout le monde soit suffisamment serein pour se rendre à ce type de rendez-vous. Vous savez que lorsque j’ai décidé de lancer ces soirées, j’étais attachée au fait de dépasser l’aspect purement virtuel et d’offrir la possibilité d’échanger de vive voix autour de nos lectures. Néanmoins nos discussions me manquaient, et après avoir réfléchi et interrogé certains d’entre vous sur Instagram, j’ai cherché un moyen de reprendre le club de lecture. Pour ne pas perdre le lien et que l’on puisse poursuivre nos échanges, j’ai donc décidé de déplacer momentanément les discussions sur un groupe Facebook spécialement créé pour l’occasion. Dès que la situation sera plus favorable, nous reprendrons les rencontres physiques ! 

 

Si vous souhaitez rejoindre le club de lecture et participer aux échanges, rendez-vous ici :  https://www.facebook.com/groups/livresetparlotte

 

Les règles resteront dans l’ensemble les mêmes : je définirai un thème la dernière semaine de chaque mois, ainsi que 5 livres s’y rapportant. Celles et ceux qui souhaitent participer votent pour le livre qui leur plait le plus pendant quelques jours, au terme desquels j’annonce le livre qui a été retenu par la majorité, et que nous lirons donc tous ensemble durant le mois. À la fin du mois, tout le monde est libre de participer à la discussion autour de ce livre, qui prendra donc la forme (du moins provisoirement) d’une discussion virtuelle sur le groupe Facebook.

« Livres et Parlotte » reprend donc du service dès septembre ! Pour cette édition, j’ai eu envie de rester encore un peu loin de la ville, de profiter de la campagne et du grand air.

Le thème pour septembre 2020 est : « Ruralités en littérature »

J’ai essayé de diversifier autant que possible le type de romans sélectionnés, pour que chacun nous offre un tableau distinct et représentatif du monde rural qu’il dépeint, en variant (un peu) les lieux, les époques, ou encore les styles : il y a un peu de roman champêtre, de nature writing, de romantisme victorien… J’avoue avoir inclus l’un de mes grands coups de coeur, le roman de Thomas Hardy que je préfère entre tous : Les Forestiers. Je l’ai donc déjà lu, mais je saisirai avec joie le prétexte de m’y replonger, cela fait bien trop longtemps…!

Afin d’illustrer ce thème, j’ai sélectionné cinq romans, dont je vous présente les résumés ci-dessous :

livresetparlotteselectionseptembre20

Des souris et des hommes – John Steinbeck

Résumé :

En Californie, pendant la Grande Crise, Lennie et George vont de ferme en ferme. Ils louent leurs bras en attendant le jour où ils auront leur ferme à eux, avec un petit bout de luzerne pour élever des lapins. Lennie, malgré sa taille de colosse, n’a pas plus de malice qu’un enfant de six ans ; George veille sur lui, le protège du monde qui n’est pas tendre aux innocents. Le soir, ils se racontent leur rêve, celui de la maison et des lapins. Mais allez savoir pourquoi, les rêves de certains finissent toujours en cauchemars.

Éditeur : Folio

Nombre de pages : 176

 

La neige noire – Paul Lynch

Résumé :

La Neige noire raconte le retour d’un émigré irlandais au pays. En 1945, après des années passées à New York, Barnabas Kane retrouve le comté du Donegal. Il y achète une ferme et s’y installe avec sa femme et son fils. Mais l’incendie, accidentel ou criminel, qui ravage son étable met un frein à ce nouveau départ. Confronté à l’hostilité d’une communauté haineuse, confiné sur cette terre ingrate où l’inflexibilité des hommes le dispute à celle de la nature, Barnabas va devoir choisir à quel monde il appartient.

Éditeur : Livre de Poche

Nombre de pages : 312

 

Les filles de Hallows Farm – Angela Huth

Résumé :

Octobre 1941. Trois jeunes filles volontaires se retrouvent dans une ferme isolée du Dorset pour remplacer les hommes partis à la guerre : Prue l’effrontée, coiffeuse à Manchester ; Stella, la romantique, qui se croit amoureuse d’un enseigne de vaisseau ; Agatha, l’étudiante rêveuse de Cambridge.
Leur intrusion bouleverse la vie des fermiers – et notamment celle de Joe, leurs fils, réformé pour raison de santé et très officiellement fiancé à Janet qui travaille dans une usine d’armement.
Dans cet univers rustique déroutant, Prue, Stella et Agatha nouent entre elles et avec leurs hôtes des liens compliqués et intenses qui dureront toute la vie.

Éditeur : Folio

Nombre de pages : 560

 

Les Forestiers – Thomas Hardy

→ Ma chronique ici

Résumé :

Lorsque Grace Melbury revient dans le petit hameau boisé de Little Hintock, après ses études, son avenir est depuis longtemps tracé, déterminé par une promesse intérieure faite entre son père et celui de Giles Winterbone, décédé. Grace et Giles sont promis l’un à l’autre, ils se marieront. Mais Grace a grandi. Elle a découvert, hors des frontières de son village, une tout autre vie, d’autres rêves. Portée par l’ambition et ses nouvelles aspirations, elle tombe dans les bras du beau, irrésistible et troublant Dr Edred Fitzpiers. Mais ce chemin n’est-il pas à mille lieues de ses envies sincères, de ses affections profondes ?

Éditeur : Libretto

Nombre de pages : 416

 

Le pouvoir du chien – Thomas Savage

Résumé : 

Montana, années 1920. Phil et George, deux frères que tout oppose, vivent et travaillent ensemble dans l’un des plus grands ranchs de l’État. Cow-boy charismatique et flamboyant, Phil est aussi brillant et dominateur. Ses manières rudes et brutales donnent le ton à la vie sur le domaine tandis que George, taiseux et maladroit, reste dans son ombre. Lorsque George épouse Rose, la veuve d’un docteur local, Phil est persuadé qu’elle manipule son frère pour son argent. Quand Rose vient s’installer au ranch avec son fils, un garçon sensible et victime de railleries, Phil décide de leur rendre la vie insupportable. Il multiplie humiliations et affronts insidieux. Mais les plus faibles ne sont pas toujours ceux qu’on croit.

Éditeur : Gallmeister

Nombre de pages : 288

 

Le vote est à présent terminé, et voici le livre retenu ce mois-ci avec une écrasante majorité (43,1%) :

Les Forestiers, de Thomas Hardy

N’hésitez pas à participer à la lecture commune sur les réseaux sociaux avec le hashtag #livresetparlotte !

Bonne lecture et à bientôt !

signature4

2 commentaires sur “Livres et Parlotte #12 – Septembre 2020

    1. Avec plaisir ! N’hésite pas à nous rejoindre sur le groupe Facebook si tu veux voir comment ça se passe 😉

Laisser un commentaire