Livres et Parlotte #5 – Juin 2019

Il est temps de lancer la cinquième édition des soirées « Livres et Parlotte », qui sera la dernière avant la pause estivale ! Merci à vous d’être toujours aussi enthousiastes, j’espère que ce nouveau thème vous plaira. Pour un rappel du concept et des modalités de ces soirées : rendez-vous sur cet article.

Le thème pour juin 2019 est : « LA MER »

La soirée aura lieu le mercredi 26 juin à Paris

Afin d’illustrer ce thème j’ai sélectionné cinq romans, exclusivement des éditions poche pour qu’ils soient accessibles à tous.

Pour participer à la soirée, il faut dans un premier temps remplir un formulaire afin de s’inscrire et de voter pour l’un des cinq romans sélectionnés. Le roman qui aura remporté le plus de voix sera le livre retenu comme fil rouge de la soirée, celui qui aura été présumé lu par l’ensemble des participants. Ce vote est essentiellement destiné à s’assurer qu’au moins l’un des romans de la liste aura été lu par tout le monde. Néanmoins, l’idée de ces soirées est encore une fois d’échanger avant tout autour d’un thème, et les autres romans seront donc également abordés. Si vous avez l’occasion d’en lire d’autres, c’est mieux, cela rendra les échanges encore plus enrichissants !

Vous avez jusqu’au jeudi 6 juin pour vous inscrire et voter, au moyen du formulaire indiqué en bas de la page. Toutes les infos pratiques s’y trouvent (sauf le lieu qui reste secret jusqu’au dernier moment…!).

Voici les 5 romans sélectionnés, dont je vous présente les résumés ci-dessous :

livresetparlottejuin2019

La Mer – John Banville

→ Ma chronique ici

Résumé : À la mort de sa femme, Max décide de retourner aux Cèdres, propriété du bord de mer et maison de son enfance. Tiraillé par le chagrin, la colère et l’insondable douleur du deuil, il se réfugie dans les souvenirs du temps passé. Il y revit ces moments d’enfance, troublé et fasciné par la famille Grace : Constance, la mère séductrice ; Carlo, le père autocrate ; et puis les mystérieux jumeaux. Il y revit aussi ce tragique événement qui marquera au fer rouge le reste de son existence…

Éditeur : 10/18

Nombre de pages : 256

 

Entre ciel et terre – Jón Kalman Stefánsson

→ Ma chronique ici

Résumé : Parfois les mots font que l’on meurt de froid. Cela arrive à Bárður, pêcheur à la morue parti en mer sans sa vareuse. Trop occupé à retenir les vers du Paradis perdu, du grand poète anglais Milton, il n’a pensé ni aux préparatifs de son équipage ni à se protéger du mauvais temps. Quand, de retour sur la terre ferme, ses camarades sortent du bateau le cadavre gelé de Bárður, son meilleur ami, qui n’est pas parvenu à le sauver, entame un périlleux voyage à travers l’île pour rendre à son propriétaire, un vieux capitaine devenu aveugle, ce livre dans lequel Bárður s’était fatalement plongé, et pour savoir s’il a encore la force et l’envie de continuer à vivre.

Éditeur : Folio

Nombre de pages : 272

 

L’Amour dans l’âme – Daphné du Maurier

→ Ma chronique ici

Résumé : Dans le premier roman de Daphné du Maurier, qui parut en France en 1950 sous le titre La Chaîne d’amour, la mer, fascinante et cruelle, occupe une place centrale. Elle lie tous les membres de la famille Coombe, installée à Plyn, un port de la côte sud des Cornouailles ; sur un siècle et quatre générations, se déroule le destin de femmes insoumises et d’hommes sauvages, navigateurs ou charpentiers de marine, qui tous ont le visage tourné vers les flots… Amours, haines, vengeances et trahisons, Daphné du Maurier excelle dans la peinture des passions humaines.

Éditeur : Le Livre de Poche

Nombre de pages : 504

 

Quand rentrent les marins – Angela Huth

→ Ma chronique ici

Résumé : Myrtle est aussi réservée, sage et modeste qu’Annie est pétulante, séductrice et vaniteuse. Élevées dans un petit port perdu au fin fond de l’Écosse, elles ont appris ensemble à devenir des femmes. Des femmes de marins pêcheurs, dont le quotidien est lié aux caprices de l’océan, aux rumeurs qui enflamment le village dès qu’un étranger en frôle le pavé… Jusqu’au jour où survient le pire, et que les passions se déchaînent.

Éditeur : Folio

Nombre de pages : 496

 

Les Reflets d’argent – Susan Fletcher

→ Ma chronique ici

Résumé : Les caprices de la mer ont toujours rythmé la vie des habitants de l’île de Parla. C’est ainsi depuis la nuit des temps et cela ne changera pas. Pour les familles Bundy et Lovegrove qui résident sur cette île depuis des générations, il n’y a rien d’autre à faire que d’accepter la routine et la perte des êtres chers qui s’en vont un à un. Un jour pourtant, un homme mystérieux s’échoue sur la plage de Sye, un homme qui ressemble étrangement à l’homme-poisson porteur d’espoir dont parle le livre qui rassemble les mythes de l’île. Cette découverte, que tous voient comme un signe de renouveau, va réveiller l’âme de cette communauté pour mieux la faire renaître.

Éditeur : J’ai lu

Nombre de pages : 512

N.B.: Il y a des éditions brochées sur la photo mais les cinq livres existent bien en poche.

 

Les inscriptions sont à présent closes, et le livre qui a recueilli la majorité des votes est :

L’Amour dans l’âme, de Daphné du Maurier

 

Pour celles et ceux qui ne peuvent/veulent pas se rendre à la soirée, n’hésitez pas à participer à la lecture commune sur les réseaux sociaux avec le hashtag #livresetparlotte !

À bientôt !

signature4

3 commentaires sur “Livres et Parlotte #5 – Juin 2019

Répondre à Amélie Tea Cakes and Cats Annuler la réponse.