Dix petits nègres – Agatha Christie

Résumé :

En a-t-on parlé de l’Île du Nègre ! Elle avait, selon certains, été achetée par une star de Hollywood. Des journaux avaient insinué que l’Amirauté britannique s’y livrait à des expériences ultrasecrètes. Bref, quand ils reçurent – sans savoir de qui – cette invitation à passer des vacances à l’Île du Nègre, tous les dix accoururent.

« Une île, ça avait quelque chose de magique ; le mot seul frappait l’imagination. On perdait contact avec son univers quotidien – une île, c’était un monde en soi. Un monde dont on risquait parfois – qui sait ? – de ne jamais revenir. »

Mon avis :

Croyez-le ou non, je n’avais jamais lu Agatha Christie… J’avais donc décidé de réparer cette omission, et de commencer par Dix petits nègres que tout le monde porte aux nues. Après l’échec de ma découverte des aventures de Sherlock Holmes, je craignais que ce soit pareil avec cette romancière, et que mes trop grandes attentes soient à nouveau déçues. Mais pas du tout ! J’ai adoré ce roman, que j’ai dévoré d’une traite tant il m’a tenue en haleine. J’ai réalisé que ce scénario si original avait depuis été copié et dupliqué (avec moins d’efficacité) dans bien d’autres romans et films postérieurs.

Dix personnes sont invitées sur une île, l’île du Nègre, sous différents prétextes. L’île a beaucoup fait parler d’elle dans la presse, son précédent propriétaire y ayant fait construire une luxueuse villa. Nos dix personnages n’hésitent donc pas une seconde à se rendre à l’invitation, celle-ci provenant pourtant d’une personne qu’aucun d’eux ne connaît.

« Chose étrange, il trouva l’obscurité inquiétante. Comme si des peurs millénaires se réveillaient en lui et s’évertuaient à prendre le contrôle de son esprit. »

Très vite on s’interroge, tout comme eux, sur leur hôte, le mystérieux Mr O’Nyme, qui n’est même pas présent sur l’île pour les accueillir. Et on s’interroge également sur la raison pour laquelle ces dix personnes précisément ont été réunies, car elles ne peuvent être plus mal assorties, et il ne semble y avoir aucun lien entre elles.

À leur arrivée, la stupéfaction initiale cède la place à l’admiration que suscite ce lieu magique et moderne, et ils remarquent à peine la comptine presque enfantine qui se trouve affichée dans chacune des chambres et qui prédit la disparition de dix petits nègres, l’un après l’autre. Ce n’est que lorsque, après le premier diner, une voix mystérieuse retentit dans la pièce et se met tour à tour à accuser chacun des invités de crimes impardonnables, que l’angoisse commence à se faire sentir. Un à un, ils vont être assassinés. Qui est responsable ? Une onzième personne se trouve-t-elle sur l’île, ou le coupable est-il l’un d’entre eux ? Voilà une énigme complexe à élucider, et je ne vous en dis pas plus !

« Désormais, le devoir nous commande de nous suspecter les uns les autres. »

Avec un style parfait de précision et de finesse, Agatha Christie s’amuse à perdre son lecteur dans ce roman remarquablement bien mené de bout en bout. Ce huis-clos saisissant est délicieusement angoissant, et on n’a de cesse de vouloir connaître le fin mot de l’histoire. Je n’ai qu’une hâte à présent, c’est me précipiter sur les autres romans de la romancière !

Ma note (5 / 5)

signature4

9 commentaires sur “Dix petits nègres – Agatha Christie

  1. Merci pour ce billet. Idem je n’ai encore jamais lu Agatha Christie. J’ai néanmoins tenté de le regarder à la télé nombre de fois… En vain et je me dis que le livre reste la meilleure idée. Du coup, j’ai envie de le lire 🙂

    1. Oui ! Ça se lit très vite en plus, et en quelques pages Agatha Christie met en place une atmosphère vraiment singulière !

  2. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

  3. C’est amusant, j’ai moi aussi lu mon premier Agatha Christie cet été ! J’ai commencé par « Le crime de l’Orient Express », que je te recommande. Je comptais lire « Les dix petits negres » ensuite, tu me confirmes que c’est un bon choix !

Laisser un commentaire